Potager de quartier

La Transition

Le mot Transition est à la mode ! Il est très pratique car il permet d’envisager une grande rupture dans l’organisation de nos sociétés sans pour autant invoquer la violence ou la révolution. Au contraire, il rassemble et motive.

Qu’est-ce que la Transition ?

La Transition est un mouvement de citoyens qui se réunissent pour réimaginer et reconstruire notre monde.

En se rassemblant, les citoyens sont capables de proposer de nouvelles solutions innovantes, de les partager et de les améliorer collectivement.

En pratique, ces citoyens se réapproprient l’économie, suscitent l’esprit d’entreprise, réimaginent le travail, développent de nouvelles compétences et tissent des réseaux de liens et de soutien. C’est une approche qui s’est répandue maintenant dans plus de 50 pays, et dans des milliers d’initiatives: dans des villages, des villes, des universités et des écoles.

L’historique du mouvement de la Transition

Aujourd’hui, il existe plus de 4000 initiatives de Transition dans plus de 51 pays, dont la Belgique. On entend parfois l’expression « Villes en Transition », mais on préfère aujourd’hui parler d’Initiatives de Transition car elles naissent aussi dans des quartiers ou à la campagne. Ensemble, ces Initiatives forment un réseau mondial. Elles touchent à tellement d’aspects de nos sociétés qu’on peut aussi parler de « mouvement ».

Qu’est-ce qu’une Initiative de Transition ?

Pour passer à l’action, rien de tel que le quartier. Les Initiatives de Transition naissent par la volonté de quelques citoyens motivés qui veulent rendre leur villes, villages ou quartiers plus durables et plus conviviaux… sans attendre que l’initiative vienne d’en haut ! Des citoyens se mettent à travailler ensemble et unissent leurs forces, créativité et énergie pour lancer des actions et projets concrets qui engendrent un changement positif dans leur lieu de vie. Les Initiatives sont basées sur une vision positive de l’avenir, et une position constructive vis-à-vis du monde politique. Au début, les groupes s’informent et apprennent à se connaître, puis rapidement des projets concrets sont organisés autour de thèmes comme l’énergie, l’habitat, la nourriture, le transport, la culture, etc. Tout citoyen peut décider de lancer une action ou un projet et tout citoyen est invité à y participer.

Et la Transition en Belgique ?

Le mouvement de Transition s’est bien installé en Belgique. Il y a des initiatives à Bruxelles, en Flandre et en Wallonie.